Le magazine des maires et présidents d'intercommunalité
Maires de France


Solutions locales
16/03/2023
Culture Intercommunalité Numérique, réseaux sociaux

Annonay Rhône Agglo relie toutes ses bibliothèques

La communauté d'agglomération (Ardèche, 29 communes, 49 000 habitants) a financé l'informatisation des établissements culturels et les a mis en réseau.

Par Sophie Le Gall
Illustration
L'inscription dans l'une des 17 bibliothèques de l'agglomération est gratuite.
Comme le rappelle, non sans en sourire, Katia Golba, directrice de la bibliothèque centrale d’Annonay Rhône Agglo, située à Annonay (17 000 hab.), «le projet d’informatisation des bibliothèques était dans l’air depuis longtemps mais avait été repoussé à différentes reprises en raison de plusieurs fusions de communes et de l’évolution de la carte de l’agglomération. Et c’est finalement en pleine période de crise sanitaire que nous avons  pu le concrétiser ! », soulignant au passage que « l’agglomération n’a pas la compétence de la lecture publique mais celle de la mise en réseau ».

Antoine Martinez, élu chargé de la culture et des équipements sportifs à l’agglomération et conseiller municipal à la ville d’Annonay, renchérit : « La raison d’être d’une intercommunalité, c’est la mise en réseau. L’avenir des collectivités passe par cette dynamique. Nous l’avons fait pour les bibliothèques. Nous le ferons pour le spectacle vivant. »
 

Offre numérique « illimitée »

Les 17 bibliothèques de l’agglomération ont ainsi basculé en 2021 sur un seul et même outil informatique et, pour certaines d’entre elles, pour la première fois dans l’ère numérique. « Sur le terrain, des personnes, notamment les bénévoles – plusieurs de ces bibliothèques reposant entièrement sur des équipes de volontaires –, ont pu exprimer de l’appréhension face à cette évolution, mais tout s’est bien passé. Nous avons la chance de compter dans l’équipe de la bibliothèque centrale un agent expert de ces questions qui a pu assurer une hotline pendant plusieurs mois, voire se déplacer à la demande », se félicite l’élu. 

Les habitants ont ainsi une vision numérisée de l’ensemble des ressources des bibliothèques (180 000 documents) et « bien plus », souligne Antoine Martinez. « En effet, à partir de leur espace personnel sur le portail de l’agglomération, ils ont un accès quasi infini – et c’était notre volonté – à une offre en ligne de films, de livres audio ou encore de formations. »

Le passage à l’informatisation s’est doublé d’un passage à la gratuité, certaines des communes pratiquant jusqu’alors une adhésion payante. « Il a fallu convaincre, et c’est sans regret aujourd’hui pour les élus qui ont renoncé à ces petites recettes. La fréquentation a bondi de 30 % en moyenne depuis la mise en place de la gratuité », précise l’élu. Si le chantier de l’informatisation a été pris en charge à 100 % par l’agglomération, « le budget a été couvert à 70 % par des subventions de la part de la direction régionale des affaires culturelles (DRAC) et du département », ajoute-t-il.
 

Nouvelle entraide entre professionnels

Katia Golba dresse, elle aussi, un bilan positif de l’expérience. « Nous sommes rassemblés bien au-delà de l’aspect technique. On apprend des autres bibliothèques, chacun apportant sa façon d’aborder la lecture publique et son rapport au public. On commence même à réfléchir à des achats de livres qui se complèteraient. Aujourd’hui, on ne pense plus pour “sa” bibliothèque mais à l’échelle du territoire, en envisageant, par exemple, de faire circuler des expositions itinérantes ».

Marie Deleonardis, responsable de l’équipe d’une douzaine de bénévoles de la bibliothèque de Vanosc (950 hab., 200 adhérents), est sur la même longueur d’onde, se félicitant de cette « nouvelle dynamique collective » et de « cette nouvelle entraide avec les professionnels des bibliothèques », qui s’expriment lors des réunions rassemblant tous les acteurs de cette coopération. « Désormais, nous avons des collègues ! », se réjouit-elle.

La prochaine étape serait de mettre en place des navettes afin de faire circuler les ouvrages d’un site à l’autre en fonction des desiderata des lecteurs et ainsi d’assurer le dernier kilomètre de la mise en réseau. « Le projet est à l’étude », assure Antoine Martinez. Nous cherchons la meilleure des solutions, à la fois économique et écologique. » 
 

Boîte à outil de l'ABF
L’Association des bibliothécaires de France (ABF) propose sur son site, en accès libre, des fiches pratiques abordant les différentes problématiques liées à la mise en réseau des bibliothèques : place des bénévoles, partenariat avec les bibliothèques départementales, politique documentaire… La plus récente propose un vade-mecum sur les schémas intercommunaux de lecture publique (loi n° 2021-1717 du 21/12/2021). http://www.bibenreseau.abf.asso.fr/boite-a-outils (Rubrique «commission bibliothèques en réseau »).

 

Suivez Maires de France sur Twitter: @Maires_deFrance


Raccourci : mairesdefrance.com/2018
Couverture

Cet article a été publié dans l'édition :

n°410 - MARS 2023
Retrouver tous les articles de ce numéro :
Les offres d’abonnement
Toutes les éditions

Lire le magazine

NOVEMBRE 2023 N°417


class="couleur">
105e Congrès 2023

class="couleur1">
Finances locales 2024

class="couleur">
Cybersécurité

Dossiers d'actualité


Logo

Maires de France est le magazine de référence des maires et élus locaux. Chaque mois, il vous permet de décrypter l'actualité, de partager vos solutions de gestion et vous accompagne dans l'exercice de votre mandat. Son site Internet, mairesdefrance.com, vous permet d’accéder à toute l'information dont vous avez besoin, où vous voulez, quand vous voulez et sur le support de votre choix (ordinateur, tablette, smartphone, ...).