Le magazine des maires et présidents d'intercommunalité
Maires de France
Solutions locales
février 2023
Écoles, éducation, alimentation Social

Un écovillage réunit les fratries placées

Les Sablons (1 400 hab.) accueille 54 enfants grâce à la fondation Action Enfance et au département de la Gironde, avec l'appui essentiel du maire de la commune.

Par Claire Mayer
Illustration
© Action Enfance
Inauguré le 24 mai 2022, le village d'enfants et d'adolescents offre à 54 jeunes un foyer stable.
C’est un village dans un village. Dans la commune des Sablons, le projet d’Action Enfance et du département de la Gironde est désormais durablement implanté dans la commune. Les enfants, placés par l’aide sociale à l’enfance (ASE), vivaient depuis 2020 dans des préfabriqués en attendant leurs maisons définitives.

Depuis juin 2022, ils sont installés dans leurs foyers définitifs, au cœur d’un village éco conçu par Action Enfance, aux côtés de leurs binômes d’éducateurs – 36 au total qui alternent une semaine avec les enfants et une semaine sans pour s’occuper du foyer.

L’objectif de ce projet d’ampleur : faire en sorte qu’en Gironde, des fratries placées sous protection judiciaire puissent vivre ensemble au sein d’un foyer stable. Sablons est le premier village monté par Action Enfance, spécialiste de ce type de projets, dans le Sud-Ouest. Une organisation désormais pérenne notamment grâce à l’implication du maire, Jean-Claude Abanadès. 
 

Offrir une stabilité scolaire 

« Quand le département a lancé son appel à projets, ils n’avaient pas imposé de lieux pour implanter le village d’enfants, on était libre de notre choix. Dans ces cas-là, nous ne cherchons pas un terrain, mais nous cherchons un élu qui va porter le projet »,explique François Vacherat, directeur général de la Fondation Action Enfance. À Sablons, celle-ci s’est adressée à la Communauté d’agglomération du Libournais (CALI). Le soutien a été immédiat ainsi que l’enthousiasme de Jean-Claude Abanadès, maire des Sablons depuis 1995. 

« C’était un terrain viticole qui n’était pas rentable. Le viticulteur voulait vendre, donc on le transformait en terrain à construire. Il y avait tout un cheminement qu’on ne pouvait faire que si les élus étaient parfaitement motivés, ce qui était le cas de Jean-Claude Abanadès qui nous a accompagnés sur toute la durée du projet jusqu’à la livraison et encore maintenant », se félicite le directeur d’Action Enfance.

« Le maire a un rôle important aussi pour la scolarité des enfants, qui vont pour l’essentiel dans les écoles publiques. Il était très intéressé pour que, dans l’école publique de Sablons, il puisse y avoir des enfants du village », poursuit François Vacherat.

En outre, pour Marie-Claude Agullana, vice-présidente du département chargée de la protection de l’enfance et de la famille, le village d’enfants «redynamise l’activité économique, sportive, culturelle puisque les enfants du village sont scolarisés et ont des activités dans les associations de la commune ou aux alentours ». Le département de la Gironde, qui a la mission délicate de l’ASE, cofinance le projet aux côtés d’Action Enfance, par le biais d’un prix de journée d’accueil (176 euros en 2021) pour subvenir aux besoins des enfants. 

Si le maire des Sablons a répondu à l’appel, c’est parce que le sujet de la protection de l’enfance lui tient à cœur. Lui-même a été témoin, en tant que maire, de cinq enfants, pris en étau dans une séparation difficile, qu’il devait parfois garder car livrés à eux-mêmes. « On avait fait un signalement, et les enfants avaient été placés dans cinq familles d’accueil différentes. Je crois que cela a été le déclencheur, je trouvais ça dommage que ces enfants, adorables, soient séparés », se souvient Jean-Claude Abanadès.

ll s’est immédiatement positionné auprès de la CALI. « C’est ainsi que cela est parti, avec beaucoup d’envie du conseil municipal pour réussir à faire quelque chose pour ces enfants », poursuit le maire, qui ajoute avoir eu le « soutien moral de tous, des collectivités comme de ses administrés ». Investi, Jean-Claude Abanadès l’a été jusqu’aux portes de l’école de sa commune, le jour de la rentrée des enfants. « J’ai été content de sentir qu’ils étaient intégrés, qu’ils n’étaient pas regardés différemment. » 
 

Un cadre de vie écologique
Le village des Sablons est le premier projet d’écovillage d’Action Enfance. La Fondation a mis en place plusieurs actions : travail avec les enfants sur les cycles alimentaires, le tri des déchets, la récupération des eaux de pluie…

Le village a également été conçu avec un objectif environnemental à atteindre. Résultat : des maisons créées en ossature bois, grâce à des matériaux éco-responsables, avec une meilleure isolation et des chauffages en granulés de bois.

« On a essayé de faire quelque chose de vertueux dans lequel les enfants et les éducateurs ont un lieu de vie pensé comme un outil pédagogique qui leur montre comment on peut aller plus loin dans la décarbonation des villages », explique ­François Vacherat, directeur général de la Fondation Action Enfance. www.actionenfance.org

 

Suivez Maires de France sur Twitter: @Maires_deFrance


Raccourci : mairesdefrance.com/1929
Couverture

Cet article a été publié dans l'édition :

n°408 - JANVIER 2023
Retrouver tous les articles de ce numéro :
Les offres d’abonnement
Toutes les éditions

Lire le magazine

MARS 2023 N°410
class="couleur1">
Finances locales 2022-2023

class="couleur">
Cyberscurit

Dossiers d'actualité
class="couleur">
104e Congrs 2022

Logo

Maires de France est le magazine de référence des maires et élus locaux. Chaque mois, il vous permet de décrypter l'actualité, de partager vos solutions de gestion et vous accompagne dans l'exercice de votre mandat. Son site Internet, mairesdefrance.com, vous permet d’accéder à toute l'information dont vous avez besoin, où vous voulez, quand vous voulez et sur le support de votre choix (ordinateur, tablette, smartphone, ...).