Le magazine des maires et présidents d'intercommunalité
Maires de France
Pratique
mai 2022
Transports, mobilité, voirie

Favoriser la pratique du vélo

Les ventes connaissent une croissance record. Les collectivités accompagnent l'explosion de la pratique cycliste.

Christophe Robert
Illustration
© AdobeStock
Les mobilités douces ont le vent en poupe : 2,8 millions de vélos ont été vendus dans l’Hexagone en 2021. Ce record représente une hausse de près de 40 % en l’espace de deux ans ! Au-delà des VTT et des bicyclettes d’ancienne génération, ce sont désormais les vélos à assistance électrique (VAE) qui s’imposent dans le marché des deux-roues. En effet, près d’un vélo sur quatre vendu aujourd’hui est un VAE.

«  Selon les fabricants, la croissance sur 2022 devrait être encore supérieure à 20 %. Ce qui devrait porter le nombre de vélos made in France à près d’un million », pronostique en ce sens Jérôme Valentin, vice-président de l’Union Sport & Cycle (USC). Plus encourageant encore, selon lui, «à horizon 2030, nous dépasserons les 3 millions de VAE vendus chaque année ». Plus que le vélo traditionnel, le VAE constituerait aujourd’hui une sérieuse alternative à la voiture, à en croire une récente étude de l’Ademe, qui relève que 63 % des usagers du VAE utilisaient auparavant la voiture.

Certes, le prix d’acquisition d’un VAE représente encore un coût certain (2 000 € environ en moyenne). Mais pour encourager leurs habitants à se mettre en selle, de plus en plus de collectivités investissent. à l’exemple de la région Île-de-France qui finance à hauteur de 50 % l’achat d’un VAE (dans la limite de 500 €, voire 600 € pour un vélo cargo).

Les communes et leurs EPCI ne sont pas en reste, comme à Montlouis-sur-Loire (37), où la subvention municipale pour l’achat d’un vélo neuf à assistance électrique monte jusqu’à 200 €. «  Nous souhaitons inciter à l’usage du vélo dans les déplacements quotidiens domicile-travail ou de loisirs », explique la municipalité.

À Cysoing (59), l’aide financière communale s’élève à 250 €. à Oullins (69), la ville propose, depuis janvier, une aide de 100 € par matériel acheté neuf ou d’occasion, comme à Hérouville-Saint-Clair (14) où une aide de 100 € par foyer est accordée pour acquérir un vélo électrique d’une valeur maximale de 2 500 €. Dans la ville normande, 11 vélos dont 10 à assistance électrique sont à la disposition des agents municipaux et des élus pour leurs déplacements.
 

Aides financières

Givors (69) a aussi reconduit, cette année, ­l’attribution d’une subvention de 100 €, sous certaines conditions, pour l’achat de VAE, vélos cargos ou vélos pliants. «  Les vélos à propulsion musculaire pourront profiter d’une subvention de 50 € maximum », précise la municipalité. à la communauté de communes de la Pévèle Carembault (59), le conseil communautaire a tout récemment voté une enveloppe de 75 000 € pour aider les habitants à s’équiper. Tout achat d’un VAE donne droit à une aide de 200 € de l’EPCI. Ne sont en revanche pas éligibles au dispositif les scooters, VTT, gyropodes et trottinettes électriques. L’enjeu pour les collectivités est d’adapter l’aménagement urbain à la pratique du vélo.

Dans le cadre du Plan vélo, lancé en 2018, l’état aide les collectivités notamment à financer des projets d’infrastructures cyclables dans le cadre d’appels à projet. L’Ademe se mobilise aussi à leurs côtés avec le programme Avelo 2. Le Cerema a formulé des préconisations pour «rendre sa voirie cyclable ». L’attention des élus est notamment portée sur la nécessité de soigner les intersections et d’agir sur le stationnement.
 

Aménagement et sécurité

L’occasion de rappeler que la loi d’orientation des mobilités du 24 décembre 2019 a mis fin à la possibilité de proposer des places de stationnement pour les véhicules motorisés dans les cinq mètres en amont du passage piéton lors de la réalisation de travaux d’aménagement, de réhabilitation et de réfection des chaussées (article L.118-5-1 du Code de la voirie routière). «Cette disposition peut être mise à profit pour créer du stationnement pour cycles en lieu et place du stationnement motorisé », souligne le Cerema en précisant que «le stationnement pour les vélos (…) doit être visible, pratique, accessible, facile à utiliser. Il est situé prioritairement à proximité ou dans le prolongement du cheminement du cycliste ».

La sécurité est aussi importante. Aussi voit-on aujourd’hui fleurir dans les villes de nouveaux box à vélo sécurisés, en complément ou en remplacement des espaces de stationnement traditionnels.

Compter de 1 000 € à près du décuple en fonction des modèles (clefs manuelles, digicodes mécaniques, dispositifs électroniques…) et de leur capacité d’accueil (de 3 à plus de 12 vélos). Pour les budgets plus réduits, un simple support d’attache capable d’accueillir deux ou trois vélos peut être acquis pour quelques centaines d’euros.

D’autres communes vont plus loin encore. Ainsi, Tilly-sur-Seulles (14) propose la recharge gratuite des VAE sur une borne dédiée, ouverte à tous et installée à proximité de la mairie et du pôle de santé. Cette station, qui permet de recharger jusqu’à huit batteries, est branchée sur le réseau de la mairie qui prend en charge le montant de la consommation électrique.

Pour le maire, Didier Couillard, il s’agit là «  d’une nécessité pour notre commune située au bord de la Véloroute, entre les plages du Débarquement et le Mont Saint-Michel ». Coût d’installation de cet équipement : 8 700 €, avec une prise en charge du syndicat départemental local chargé de l’énergie à hauteur de 20 %.
 

Suivez Maires de France sur Twitter: @Maires_deFrance


Raccourci : mairesdefrance.com/1448
Couverture

Cet article a été publié dans l'édition :

n°401 - MAI 2022
Retrouver tous les articles de ce numéro :
Les offres d’abonnement
Toutes les éditions
Logo

Maires de France est le magazine de référence des maires et élus locaux. Chaque mois, il vous permet de décrypter l'actualité, de partager vos solutions de gestion et vous accompagne dans l'exercice de votre mandat. Son site Internet, mairesdefrance.com, vous permet d’accéder à toute l'information dont vous avez besoin, où vous voulez, quand vous voulez et sur le support de votre choix (ordinateur, tablette, smartphone, ...).