Le magazine des maires et présidents d'intercommunalité
Maires de France
Solutions locales
mars 2021
Déchets Environnement

À Miramas, un « chatbot » aide à gérer les déchets

Sur le site internet de la commune (26 470 hab., Bouches-du-Rhône), cet outil numérique interactif est un précieux allié pour favoriser le tri et l'économie circulaire. Par Thierry Guerraz

© Marion Bouillet – Ville de Miramas
Plus de 1 500 types de déchets sont recensés dans la base de données interactive Didzy, permettant ainsi aux usagers de connaître, par exemple, les points de collecte.
Elle s’appelle « Didzy » et n’est pas un personnage comme un autre. Cette petite abeille est un «Chatbot » ou, autrement dit, un «agent conversationnel numérique », installé depuis janvier 2020 sur le site internet de la mairie de Miramas pour répondre de manière interactive aux questions des habitants et les conseiller sur la meilleure manière de trier et de diminuer le volume de leurs déchets en favorisant l’économie locale circulaire. Cet outil numérique interactif ne vient pas de nulle part. Miramas s’est fortement engagée, depuis plusieurs années, dans la bataille contre les déchets, avec constance (lire ci-dessous). C’est dans ce contexte qu’est apparu Didzy. Concrètement, la commune a souscrit un abonnement de quatre ans avec « Trizzy », une plateforme spécialisée dans l’accompagnement des collectivités et entreprises pour la gestion et la réduction de leurs déchets. Elle fournit à la commune un « bot » (système de recherche basé sur l’intelligence artificielle). L’outil à disposition, il a fallu l’alimenter avec une base de connaissances : « Nous avons paramétré 1 500 types de déchets de manière à pouvoir englober le spectre le plus large possible », explique Alexandre Zasina, chef de projet digital à la mairie de Miramas. Un système en perpétuelle évolution, « et, en cas de demandes non comblées, c’est à nous d’analyser, de travailler sur les mots-clefs et de repérer les solutions les plus adaptées pour obtenir un résultat efficace et pratique pour les habitants ». Au 15 décembre 2020, soit près d’un an après son lancement, le chatbot a répondu à 2 706 questions que les citoyens ont formulé de leur ordinateur, tablette ou smartphone, pour savoir que faire de leurs déchets, connaître les points de collecte (conteneurs, déchetterie, encombrants, etc.), obtenir des conseils ou encore tester leurs connaissances grâce à un quizz. « Les questions relatives au verre arrivent en tête des demandes en raison du fait qu’il n’est pas facile de savoir quel type de verre est destiné à tel tri », précise Alexandre Zasina. Mais avant d’orienter les Miramasséens vers une déchetterie ou un point d’apport volontaire les plus proches de chez eux, Didzy propose systématiquement une alternative en faveur du réemploi : «Le mot d’ordre, c’est “ évitons de jeter ”, assure Géraldine Buti, adjointe au maire déléguée à l’environnement et au développement durable. C’est tout le sens de ce chatbot. »
 

Jeter le moins possible

Les déchets organiques ? On est aiguillé vers le compost. Un appareil électroménager ? On propose à l’habitant de l’amener dans une recyclerie ou une association spécialisée dans le reconditionnement, en précisant les horaires d’ouverture. Ce travail d’aiguillage repose sur une collaboration étroite entre le service «ville durable » de la ville, pilote de l’opération, et le service communication : « Le service “ ville durable ” dispose de toutes les informations aux problématiques d’économie circulaire avec une identification de tous les acteurs locaux, qu’ils soient associatifs ou entrepreneuriaux », explique Géraldine Buti. L’avantage de Didzy, complément idéal aux autres stratégies de communication de la commune sur le thème des déchets, réside aussi dans sa disponibilité 24 heures sur 24 pour les utilisateurs. Idéal quand on veut se débarrasser rapidement d’un déchet dont on ne sait trop quoi faire… Didzy fera-t-il des émules au sein même de la communication numérique de la ville ? C’est en tout cas le souhait des élus qui aimerait étendre plus tard le concept de chatbot à l’ensemble des questions des usagers, tous services et tous domaines confondus.

 

Une commune labellisée
En 2015, Miramas est désignée ville pilote par l’État et l’Ademe, avec Roubaix (59), pour expérimenter une démarche « Zéro déchet, zéro gaspillage » (ZDZG). En partenariat avec la métropole Aix-Marseille-Provence, compétente en matière de gestion des déchets, elle constitue une équipe et un service municipal dédiés à ce projet dans le cadre de son plan Agenda 21. C’est dans ce cadre que « le défi familles », en collaboration avec l’ADMR LCE (Loisir Culture Environnement), est lancé. Depuis 2018, 650 familles ont franchi le cap et réduit de 50 % le volume de leurs déchets résiduels. Les commerçants se sont aussi engagés, à travers une charte, dans une démarche zéro déchet.

 

En savoir +
Mairie de Miramas. Tél. 0800 013 140. www.miramas.fr/

 

Cet article a été publié dans l'édition :

n°388 - MARS 2021
Retrouver tous les articles de ce numéro :
Les offres d’abonnement
Toutes les éditions
Logo

Maires de France est le magazine de référence des maires et élus locaux. Chaque mois, il vous permet de décrypter l'actualité, de partager vos solutions de gestion et vous accompagne dans l'exercice de votre mandat. Son site Internet, mairesdefrance.com, vous permet d’accéder à toute l'information dont vous avez besoin, où vous voulez, quand vous voulez et sur le support de votre choix (ordinateur, tablette, smartphone, ...).