Le magazine des maires et présidents d'intercommunalité
Maires de France
Solutions locales
juin 2020
Santé

Engager une action globale pour la santé

Bouguenais (Loire-Atlantique, 19 331 habitants) déploie des actions transversales pour la promotion de la santé. Objectif : toucher tous les publics.

Illustration
© Maire de Bouguenais
Le programme « Ma santé à l'école » a touché 350 élèves de grande section de maternelle. Ici, une séance de lavage des mains. Objectif : éviter les contagions.
Bouguenais a lancé, en 2017, un «projet de service 2017-2021 » piloté par le service municipal de promotion de la santé dont les actions correspondent aux 5 axes de la Charte d’Ottawa (lire ci-contre). Dès 2018, 2 500 personnes ont été concernées par des actions collectives de promotion de la santé, tous âges confondus. La ville s’appuie sur un comité de pilotage santé (services et élus, associations et professionnels de santé), un conseiller municipal délégué à la promotion de la santé, Joël Gouin de Roumigny, et 1,5 agent équivalent temps-plein dédié à cette politique (1) : une infirmière à temps plein, Sandra Sorin, la responsable du service santé  et le directeur général adjoint à l’action sociale. « François Autain, médecin et maire entre 1971 et 1993 avait insufflé cette direction, avec un centre de soins municipal », explique Joël Gouin de Roumigny. En 1997, «le centre de soins a fait place à un Service de soins infirmiers à domicile (SSIAD), municipal, pour aider au maintien des personnes âgées à domicile, et à un service de promotion de la santé (SPS) pour une action globale », précise l’élu.  

Santé à l’école

Le programme « Ma santé à l’école » a permis en 2018 de toucher les 350 élèves de grande section de maternelle par des séances thématiques (hygiène bucco-dentaire, équilibre alimentaire…). «On travaille avec les enseignants et les parents qu’on invite par exemple à un petit-déjeuner pour clôturer la séance sur l’alimentation », explique Sandra Sorin. Dix séances de prévention des conduites à risque pour renforcer les compétences psychosociales (confiance en soi, communication non-violente, gestion des émotions, etc.) s’adressent aux enfants de CM2, depuis six ans. Elles sont animées par Sandra Sorin et sa collègue du service jeunesse formée par l’Instance régionale d’éducation et de promotion de la santé. Les enfants apprennent, via des saynètes ou des jeux, à se prémunir contre l’effet de groupe, par exemple. Le point information jeunesse propose, lui, depuis dix ans, trois cafés thématiques par an aux jeunes de plus de 16 ans : sommeil, addiction aux écrans, alimentation, alcoolisation…
« Les collégiens et les lycéens bénéficient d’une formation annuelle aux gestes de premiers secours avec la Protection civile : voiture-tonneau, simulation en scooter, désincarcération d’un véhicule… », explique Sandra Sorin. En matière de sécurité routière, en 2019, une action du service de prévention de la ville et de la protection judiciaire de la jeunesse a touché 150 jeunes. Des classes de 6e ont été sensibilisées à la lutte contre le tabagisme, et le tout public lors d’un marché. 
Dans le cadre du service sanitaire des étudiants en santé, 6 d’entre eux ont effectué un stage, en lien avec le SPS et dans le cadre d’une convention avec le centre hospitalier universitaire : 2 au SSIAD (prévention des chutes à domicile), 4 autres en halte-garderie ou crèche (risques liés aux écrans…). Des ateliers mémoire ont été organisés pour les retraités dès 2015.
En 2019, l’Observatoire régional de la santé a établi un profil de santé des Bouguenaisiens (1). « Cela va aider notre comité de pilotage à réorienter les actions futures. Ainsi, en matière de cancer, diabète, maladies cardio-vasculaires, notre ville est en-dessous du niveau de dépistage national », explique Joël Gouin de Roumigny. Logiquement, la ville a intégré en 2017 le réseau Villes-santé (2) pour s’inspirer des bonnes pratiques en la matière.  

Frédéric VILLE

                               
(1) www.santepaysdelaloire.com
(2) www.villes-sante.com/


Contact   
Sandra Sorin, service santé.
Tél. 02 40 32 06 05.
[email protected]  
www.bouguenais.fr/fr/ville-sante


Cinq domaines d’intervention
La 1re Conférence internationale pour la promotion de la santé, réunie à Ottawa, a adopté en 1986 une charte en vue de contribuer à la réalisation de l’objectif de «la santé pour tous d’ici à l’an 2000 et au-delà ». Cette charte est le cadre de référence du «projet de service 2017-2021 » de Bouguenais dans 5 domaines : élaborer une politique de santé transversale ; créer des environnements favorables (social, ­professionnel, matériel des habitants) ; renforcer la participation ; acquérir des aptitudes individuelles ; optimiser l’accès aux soins et à la prévention. Le budget du service de promotion de la santé est de 74 000 € par an, auxquels s’ajoutent 14 000 € de la Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie de Loire-Atlantique pour soutenir les actions dans ce domaine.
 

Suivez Maires de France sur Twitter: @Maires_deFrance

Couverture

Cet article a été publié dans l'édition :

n°377 - mars 2020
Retrouver tous les articles de ce numéro :
Les offres d’abonnement
Toutes les éditions

Lire le magazine

MARS 2023 N°410
class="couleur1">
Finances locales 2022-2023

class="couleur">
Cyberscurit

Dossiers d'actualité
class="couleur">
104e Congrs 2022

Logo

Maires de France est le magazine de référence des maires et élus locaux. Chaque mois, il vous permet de décrypter l'actualité, de partager vos solutions de gestion et vous accompagne dans l'exercice de votre mandat. Son site Internet, mairesdefrance.com, vous permet d’accéder à toute l'information dont vous avez besoin, où vous voulez, quand vous voulez et sur le support de votre choix (ordinateur, tablette, smartphone, ...).