Le magazine des maires et présidents d'intercommunalité
Maires de France
août 2021
Élections

Propagande électorale : les préfectures reprennent la main

Le ministère de l'Intérieur a résilié le contrat qui le liait à la société Adrexo.

Xavier Brivet
Illustration
© Adobe stock

 

« À la suite des dysfonctionnements inacceptables constatés dans l'acheminement de la propagande électorale lors des élections départementales et régionales des 20 et 27 juin 2021, le ministère de l'Intérieur a résilié les différents lots qui le liaient à la société Adrexo », précise le ministre de l’Intérieur dans un communiqué diffusé le 13 août. Gérald Darmanin indique que «les mises sous pli seront dorénavant effectuées par les services des préfectures et non plus par des sociétés privées ». 

Dans son rapport publié le 22 juillet, dénonçant le «fiasco sans précédent » dans l’acheminement de la propagande électorale, la mission d’information sénatoriale ciblait particulièrement le ministère de l’Intérieur, mais aussi la société Adrexo, qui avait récupéré en 2020 (et pour quatre ans) une partie du monopole de La Poste, à la faveur de la transposition d'une directive européenne sur l'ouverture à la concurrence du service postal. Le Sénat préconisait au ministère de l’Intérieur de «poursuivre les investigations sur les manquements des distributeurs, notamment de la société Adrexo » et d’envisager la résiliation «dès cette année » de l’accord-cadre signé avec cette dernière. 

C’est chose faite. Dans son communiqué du 13 août, le ministère de l’Intérieur indique que le Secrétariat général du ministère de l'Intérieur a déjà commencé, cet été, les opérations d'organisations matérielles des campagnes présidentielles (scrutin les 10 et 24 avril 2022) et législatives (scrutin les 12 et 19 juin). Reste à savoir quelle sera la répartition des rôles entre La Poste et d’autres prestataires privés pour l’acheminement des documents imprimés. Dans son rapport, le Sénat proposait parallèlement de «permettre aux électeurs qui en feraient la demande expresse de ne recevoir la propagande électorale que sous format numérique », en excluant cependant toute dématérialisation intégrale de la propagande électorale. 

Logo

Maires de France est le magazine de référence des maires et élus locaux. Chaque mois, il vous permet de décrypter l'actualité, de partager vos solutions de gestion et vous accompagne dans l'exercice de votre mandat. Son site Internet, mairesdefrance.com, vous permet d’accéder à toute l'information dont vous avez besoin, où vous voulez, quand vous voulez et sur le support de votre choix (ordinateur, tablette, smartphone, ...).