Le magazine des maires et présidents d'intercommunalité
Maires de France
Solutions locales
mai 2020
Numérique, réseaux sociaux

Développer le numérique au service des habitants

Montvendre (Drôme, 1 185 habitants). La commune communique avec ses administrés par newsletters, alertes, réseaux sociaux... et agit en faveur de l'inclusion numérique.

Illustration
© Mairie de Montvendre
Une vingtaine d'ordinateurs ont été donnés à l'école par des parents d'élèves, via leurs entreprises.
En juin prochain, une antenne supplémentaire permettra de passer en 3G et en 4G : utile quand 30 à 40 % des connexions internet se font par smartphone », selon Stéphane Philibert, adjoint au maire. La commune de Montvendre avait déjà dû batailler pour sa couverture ADSL encore très limitée à la fin des années 2000 : « nous avons obtenu en 2011 un nœud de raccordement via le syndicat Ardèche Drôme numérique avec, à la clé, un débit descendant d’au moins 5-6 Mbits sur tout le territoire », complète l’élu. 
Sitôt passé ce cap, Montvendre s’est lancée dans une communication numérique tous azimuts auprès des habitants. La newsletter municipale, hebdomadaire, est diffusée dans presque tous les 400 foyers de la commune. Elle informe des menus de la cantine, fait un débriefing des manifestations passées. Tous les mois, « Mont’Agenda » donne le planning des événements, tandis que « Montvendre alerte » prévient par e-mail les habitants en cas d’alerte orange (vent, précipitations…), de coupure de courant ou de signalements de vols par la gendarmerie (Vigidel). « Nous relayons aussi sur notre Facebook les informations en provenance de la gendarmerie ou du ministère de l’Intérieur – mesure de sécurité, prévention des cyber-attaques… », précise Stéphane Philibert. Celles sur la crise sanitaire du Covid-19 sont également diffusées.
Trois ou quatre fois dans l’année, un Facebook Live retransmet en direct une conférence, une commémoration, etc. La gestion des inscriptions à l’école ou aux activités périscolaires se fait en ligne sur le site municipal, de même que le télépaiement des services publics. Une rubrique « Vos idées » permet aux habitants de soumettre des projets aux élus. Les nouveaux arrivants ou ceux qui quittent la commune sont invités à remplir un formulaire pour faciliter leur installation ou régler les modalités de leur départ. « Attention, il ne s’agit pas de tout mettre sur le site, il faut prioriser. Il nous faut progresser aussi en matière de protection des données des personnes », note Stéphane Philibert, en référence à l’application du RGPD.
La commune utilise aussi le net pour gérer les consommations d’eau transmises ainsi par les abonnés : « Cela évite les relevés en direct, même si on fait des contrôles de temps en temps », note l’adjoint au maire. 

6 formations numériques ont été dédiées aux personnes âgées.

Sur le volet « inclusion » sans laquelle sa priorisation du numérique serait vaine, la commune a réalisé 6 formations (comment surfer sur internet, archiver ses dossiers…) pour les personnes âgées. La secrétaire de mairie les accompagne oralement pour accomplir des démarches en ligne (cartes d’identité, permis de construire…). Lors de sa permanence, il n’est pas rare que Stéphane Philibert reçoive, par exemple, « une association qui n’arrive pas à mettre en ligne ses informations sur la page qui lui est réservée dans notre site… ».

Compétence numérique

L’apprentissage du numérique et la sensibilisation aux dangers d’internet sont assurés par les enseignants auprès des enfants de la maternelle et des élèves du primaire. La mairie et des parents d’élève, via leurs entreprises, ont donné des tablettes pour la maternelle, des ordinateurs, des vidéoprojecteurs et logiciels pour l’école. Compétente dans le domaine numérique, l’agglomération a repris la gestion des matériels pour les uniformiser. « Certes, nous allons bénéficier d’un matériel de pointe, mais nous avons dû réaliser un appel à projet et mis ainsi trois mois à obtenir un vidéoprojecteur et un ordinateur pour une classe supplémentaire, regrette Stéphane Philibert. Il nous faut gagner en efficacité. »       


Frédéric VILLE

 

Et ailleurs ?
Depuis 1999, 2 000 collectivités, parmi lesquelles Montvendre, ont reçu le label Territoires, villes et villages internet, décerné par l’association Villes internet qui recense 23 000 actions. Parmi elles, citons Ayen (19) axée sur l’inclusion numérique et dotée d’une offre touristique numérique ; Bras-sur-Meuse (55) qui joue sur la communication entre conseil municipal et population, et la formation ; Arvieu (12), avec un tiers-lieu et un espace de coworking. 
À noter : face à l’épidémie de Covid-19, Villes internet relaye sur son outil Atlaas (1) de nombreuses initiatives, comme celle de la direction des solidarités de la ville de Saint-Maurice (94) qui contacte les personnes les plus vulnérables ou seules afin de leur apporter aide et ­soutien. (1) www.villes-internet.net/atlaas
 

Suivez Maires de France sur Twitter: @Maires_deFrance

Lire le magazine

MARS 2023 N°410
class="couleur1">
Finances locales 2022-2023

class="couleur">
Cyberscurit

Dossiers d'actualité
class="couleur">
104e Congrs 2022

Logo

Maires de France est le magazine de référence des maires et élus locaux. Chaque mois, il vous permet de décrypter l'actualité, de partager vos solutions de gestion et vous accompagne dans l'exercice de votre mandat. Son site Internet, mairesdefrance.com, vous permet d’accéder à toute l'information dont vous avez besoin, où vous voulez, quand vous voulez et sur le support de votre choix (ordinateur, tablette, smartphone, ...).