Le magazine des maires et présidents d'intercommunalité
Maires de France
L'actu
mars 2022
Administration générale AMF

Jean Lassalle veut restaurer « la proximité et l'autonomie locale »

Le président de « Résistons » et député des Pyrénées-Atlantiques veut redonner des moyens aux communes.

Xavier Brivet
Illustration
© Denis Allard/Rencontre des libertés locales
Rencontres des Libertés locales, 15 mars 2022, Montrouge

« Je crois aux maires, n’abdiquez pas ! Vive les maires de France ! », a lancé Jean Lassalle aux élus lors de son audition le 15 mars, à Montrouge, à l’invitation de Territoires Unis (AMF, ADF et Régions de France). Le candidat à l’élection présidentielle et ancien maire de Lourdios-Ichère (64) de 1977 à 2017, leur a tout d’abord rendu un vibrant hommage : «vous êtes les élus du suffrage universel. Je suis très ému d’être devant vous. Je sais ce que vous vivez au quotidien et votre capacité à surmonter l’insurmontable. Je sais la place que vous avez dans le cœur des Français. Vous êtes les 35 000 sentinelles de la République ! Toujours présents et bienveillants. Vous êtes celles et ceux en qui les Français placent leur confiance », leur a-t-il déclaré. Avant de s’emporter contre les dernières réformes territoriales : «tout est devenu loin aujourd’hui ! Les grandes régions sont inutiles, l’immensité technocratique ne peut changer quoi que ce soit », a-t-il déploré. «Je supprimerai les lois Maptam et NOTRe si je suis élu », a-t-il indiqué afin de «retrouver une intercommunalité à taille humaine ». Selon lui, «il faut prendre les décisions au plus près du terrain et des citoyens. Le maire et son conseil municipal doivent pouvoir s’organiser comme ils l’entendent ». 
 

« Reconstruire un État fort »

Jean Lassalle veut également «reconstruire un Etat fort qui sera en capacité de répondre à vos questions et aux enjeux que vous devez relever », a-t-il assuré devant les maires, tout en renforçant l’autonomie financière et fiscale des communes. «Pour reconstruire une politique territoriale, je prélèverai 3 milliards d’euros par an sur la contribution de la France au budget européen. Cette somme ira aux communes », a-t-il précisé. Le candidat estime qu’« il faut recréer une France authentique, reconstruire un lien charnel entre l’homme et le territoire, qui repose sur les maires, qui doivent retrouver leur capacité à agir ».


Lors de son audition, en fin de matinée du 15 mars, Jean Lassalle a laissé entendre qu’il pourrait renoncer à la course à la présidentielle compte tenu du peu de considération accordé à sa candidature par plusieurs médias qui ne l’ont pas convié à intervenir. Il a reçu le soutien de d'autres candidats : Marine Le Pen, Philippe Poutou et Nicolas Dupont-Aignan. Nathalie Arthaud a pour sa part remercié l’AMF pour son souci de garantir le «pluralisme » qui «a permis à l’ensemble des candidats de pouvoir s’exprimer devant les élus ». 
 

À lire aussi tous nos articles sur la Rencontre des libertés locales du 15 mars 2022 :

Retrouvez également La déclaration des libertés locales de Territoires Unis, la vidéo et les photos de la Rencontre des libertés locales du 15 mars 2022.

Suivez Maires de France sur Twitter: @Maires_deFrance


Raccourci : mairesdefrance.com/1315
Logo

Maires de France est le magazine de référence des maires et élus locaux. Chaque mois, il vous permet de décrypter l'actualité, de partager vos solutions de gestion et vous accompagne dans l'exercice de votre mandat. Son site Internet, mairesdefrance.com, vous permet d’accéder à toute l'information dont vous avez besoin, où vous voulez, quand vous voulez et sur le support de votre choix (ordinateur, tablette, smartphone, ...).